Comment lutter contre le Cyber-harcèlement

Définition du cyber-harcèlement : Le cyber-harcèlement est une forme récente de harcèlement que l’on retrouve en particulier via les sms et les réseaux sociaux. Plus précisément, il s’agit d’une atteinte contre une personne, exercée de façon régulière grâce aux nouvelles technologies (création de faux profils, la diffusion de fausses rumeurs ou encore l’envoi de messages d’insultes). Si l’atteinte est d’abord morale, elle se transforme souvent en atteinte physique car les personnes en arrivent à se faire du mal.

IMG_9940

Aujourd’hui, dans le cadre du projet ENOC – Parlons Jeunes sur les violences contre les enfants, nous avons rencontré Inès, Christopher et Mélanie, trois jeunes en service civique au sein de l’association e-Enfance dont l’objectif est de lutter contre les cyber-violences et surtout de « permettre aux enfants et aux adolescents de se servir d’internet et du mobile avec un maximum de sécurité ». Nous avons pu les interroger pour savoir ce qu’il faut faire en cas de cyber-harcèlement. Voici les 3 bons gestes à adopter :

1 : Parler Si vous êtes victime de harcèlement sur le net, parlez-en autour de vous ou sur les plates-formes mises à votre disposition (par exemple : net ecoute.fr, www.pointdecontact.net, www.internet-signalement.gouv.fr. Vous pouvez aussi vous tourner vers des personnes de confiance. A cet égard, Inès conseille « plutôt vos parents, que vos amis ».

2 : Signaler Plusieurs moyens sont mis à votre disposition pour signaler des cas de cyber-harcèlement. Voici par exemple la marche à suivre sur Facebook : il faut cliquer sur l’onglet « Aide » en bas à droite de la page Facebook et ensuite sur « signaler un problème ».

3 : Porter plainte Tout d’abord, il faut collecter des preuves montrant que vous avez été victime de cyber-harcèlement. Par exemple, il est très utile de sauvegarder les photos, de prendre des photos avec son portable, de conserver les messages. Le fait de porter plainte est utile car la justice prévoit des sanctions et des peines contre les agresseurs (amendes et peines de prison). Les peines et les sanctions peuvent aller jusqu’à 45 000 euros d’amande et trois ans d’emprisonnement en fonction des circonstances.

Peterson, Sylvain & Lamine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s